MONSTRES, FEES & MERVEILLES

Rêver des fées c'est retourner aux rêves de l'enfance permanente, aux beautés des images premières.

 Pierre Dubois

 

 

Cette présente rubrique n'a aucune prétention scientifique mais poétique, c'est une invitation au voyage dans le temps en une époque où les dieux, les sylphes et autres ondines habitaient les forêts alors lieux mystérieux demeure des esprits de la Nature.

 

Curieusement les APN issus de la technologie du XXIe siècle peuvent croiser au détour d'un arbre ou d'une fleur un gnome, une salamandre chère aux alchimistes, un dragon volant, un visage grimaçant âme d'un arbre séculaire qui s'anime lorsque la Lune marie ses rayons aux nuages en une subtile opération de lumière. Votre appareil photo vous fait remonter le temps pour retrouver les créatures des récits du temps des rois maudits.

 

Tel le troubadour médiéval où le chevalier en quête d'Idéal vous pouvez armer de votre APN rechercher le lutin qui garde le secret des veines métalliques de la terre où encore la fée qui vole dans les airs avec la grâce d'un papillon.

 

Le moyen-âge connait moult créatures fantastiques dont la vignette ci-dessus fournie un petit exemple, nous avons mêlé aux enluminures quelques photos modernes de Créatures Non Identifiées (CNI). Les serpentoïdes sont nombreux sur les enluminures médiévales, une tradition qui semble être attesté déjà à l'époque hellénistique dans les représentations pictographiques de la nécropole alexandrine.

 

Nos forêts abritent un patrimoine fantastique qui appartient à l'histoire des contes et des légendes, et les APN permettent de les faire sortir des pages jaunies des grimoires pieusement conservés dans les bibliothèques. C'est la conjugaison du passé et du présent sur le mode futur.

 

Vous aimez la poésie, le charme de l'escarboucle de la Vouivre où encore le charme de la belle Altona de la forêt de Retz, alors voyageur du Web arrête toi ici quelques instants et visite ces lieux enchantés.

 

 

  Note : cette rubrique n'est pas destinée à la recherche scientifique et expérimentale sur les orbes et les phénomènes connexes. Tout le reste de ce site web est consacré à la recherche et à la documentation rationnelle sur les orbes. Ici c'est simplement une vue poétique et littéraire illustrant la poésie et le charme de quelques unes de ces photos d'anomalies. Lorsque nous mettons "obérons roi des elfes" c'est ici poétique et non réel. Le mystère des orbes reste entier et cette rubrique n'est pas là pour cautionner l'existence ou pas de créatures merveilleuses, elle est ici poétique et artistique dans l'optique du réalisme fantastique.

 

Lutin dansant dans la forêt

Photo Asphodèle DR
Photo Asphodèle DR

Elfe sylvestre dans les airs

Photo Françoise Lelouer DR
Photo Françoise Lelouer DR

Fée des arbres et des fleurs

Photo Nell et  Richard DR
Photo Nell et Richard DR

A l'orée de la forêt

Photo Asphodèle DR
Photo Asphodèle DR
Phoot Asphodèle DR
Phoot Asphodèle DR

Esprit feuillu

Photo Asphodèle DR
Photo Asphodèle DR

Cottage maison-fée

Photo Asphodèle DR
Photo Asphodèle DR

Obéron le roi des fées

Photo Asphodèle DR
Photo Asphodèle DR

Gnomes dans le rochers et les bois

Newdimension DR

 

La note d'Asphodèle :

 

Ce n'est pas parceque vous ne voyez pas certaines choses qu'elles sont inexistantes... Il faut éviter de faire de sa propre absence de ressenti une référence, nous sommes tous différents et nos facultés se complètent, c'est ça qui est bien ! Je remarque que ce sont les lutins bleus qui sont les plus faciles à localiser dans le vert de la végétation. Lorsqu'il y a une lueur bleue à tous les coups un lutin se cache là.

Asphodèle DR

 

Celà fait trés longtemps que j'ai cette conviction de l'existence de ces petits et grands peuples, aussi, c'est avec calme et sérénité que j'avance dans ce domaine car cette conviction est inébranlable !....et peu importe donc pour moi  que les autres y croient ou non ! En ce qui concerne leur taille, certains auteurs comme Yann Lipnick, ("Les esprits de la nature" Editions : Les Mystères de Gaïa) qui les perçoit dans leurs énergies, donne ces valeurs dont il ajoute qu'elles sont variables :

- 40 cm de haut environ pour un lutin, 70 cm pour un gnome, 2 m pour un troll, 2 m également pour les sylphes et les sylphydes.

Le professeur Geoffrey Hodson (1886-1983) dans son livre "Les fées au travail et au jeu"  (Editions Adyar) donne des indications différentes. Mais je suis plus portée à croire ce qu'il dit car, lui voit ces êtres par clairvoyance, contrairement à Yann Lipnick qui ne sent que leurs énergies.

Par exemple Geoffray Hodson écrit que les sylphes (esprits de l'air)  sont un peu plus petits que les humains ; les fées ont des tailles trés variables de quelques centimètres à plus de 2 m de hauteur. Il existe également des petits êtres de 10 à 16 cm, des gnomes de 50 à 80 cm etc...
Je vous conseille de faire l'acquisition de cet ouvrage qui vous procurera beaucoup de joie.


Ainsi que les ouvrages des jardins de Findhorn.

 

Asphodèle

Feuillu de la région de Tonnerre

F.Lelouer DR
F.Lelouer DR

FORUM

Découvrez le nouveau forum du RDO et rejoignez nous !

Le premier forum du R.D.O. inauguré en 2007

Hommage au Président du RDO Pacifique

PHOTOS OVNIS 

Orbs le dossier par un spécialiste des OVNI

Partenaires

LE SITE TOP SECRET

Website counter