Station
Station S.O.I.R. couplé avec le forum RDO - Jack
Spectre de la lumière visible
Spectre de la lumière visible
Spectre électromagnétique
Spectre électromagnétique

DOSSIER R.D.O.

 

Les infrarouges c'est quoi?

 

Vous avez pu lire sur le forum, sur le site WEB, que nous utilisons pour certains d'entre nous des cameras infrarouges que nous désignons "cameras IR" par commodité d'écriture, mais vous vous posez des questions sur ce que sont les infrarouges. Ces images curieuses qui semblent en noir et blanc, et qui rendent les objets lumineux et ont le pouvoir de montrer des éléments invisible à nos yeux humains. Quels sont donc ces infrarouges qui révolutionnent la vision de l'invisible dans le paranormal et dans l'orbologie, dépassant de loin les résultats obtenus par les appareils photos argentiques et numériques. Si ces derniers restent l'instrument le plus répandu car le plus facile à utiliser et le plus accessible, ils montrent des limites que l'ont peut franchir par le moyen de la vidéo infrarouge.

 

L'APN permets de figer une image et de raisonner en 2D, la video infrarouge rend une image dynamique, montre l'invisible en dynamique et en 3D.

 

Laissez moi vous présenter les secrets de l'infrarouge dans ce petit dossier rédigé à votre attention.

 

1°) Qu'est-ce que l'infrarouge?

 

C'est un rayonnement électromagnétique qui possède toutes les propriétés fondamentales de la lumière à savoir :

 

- Propagation

- Réfraction

- Interférences

-Diffraction

- Diffusion

- Polarisation

etc.

 

Il est situé dans une région spectrale invisible à l'oeil humain situé entre la lumière et les micro-ondes. Qu'est-ce que le spectre de la lumière? C'est tout simplement la décomposition du rayonnement électromagnétique autrement dit les fréquences, les énergies des photons (particules composant la lumière, les photons composent les ondes électromagnétiques, les ondes radio, les rayons gamma, etc ) et longueur d'ondes associées.

 

Cela peut se résumer à quatre grandeurs : fréquence, période, énergie et longueur d'onde. La lumière est donc énergie. La formule suivante :

 

E = h v = h/T permets de calculer l'énergie transportée par un photon.

 

E pour énergie, h pour la constante de Planck (c'est une constante utilisée pour décrire la taille des quantas utilisée ici pour calculer la quantification des particules entre autres applications),  T pour la période.

 

Le terme spectre a été crée en 1666 et est  du au physicien Sir Isaac Newton auteur de la théorie de la gravitation universelle et théoricien de génie de la Mécanique que l'ont nomme "physique newtonienne" pour la différencier de la physique relativiste restreinte et générale du à Albert Einstein.

 

Le domaine de l'infrarouge est divisé en trois parties :

 

1°) Infrarouge proche

2°) Infrarouge moyen

3°) Infrarouge lointain

 

Cette classification n'est pas parfaite, elle est surtout liée au différents types de détecteurs utilisables et à la nature des matériaux employés pour voir les infrarouges.

 

Qui utilise l'infrarouge dans notre société?

 

Les applications sont très larges dans l'industrie :

 

Chauffage domestique, de sociétés, soudure, pyrométrie, thermographie, poursuite et autoguidage, analyse spectrochimique, télécommunication, guidage actif.

 

Le développement des applications se poursuit selon que l'instrumentation qui utilise l'infrarouge progresse, et les applications dans le civil et le militaires sont actuellement très étendus.

 

Beaucoup de personnes utilisent quotidiennement une télécommande pour allumer et éteindre un téléviseur, pour changer de chaîne, etc. Ce fut l'une des premières applications domestiques du rayonnement infrarouge introduit dans les foyers depuis plus de 20 ans maintenant. Des gens pensent souvent que se sont les piles qui permettent ce "miracle" mais en fait les piles ne sont que la source d'énergie qui alimente les fonctions de votre télécommande et qui permets de générer le rayonnement infrarouge qui vous permettra de régler votre téléviseur (ou chaîne hi fi, etc.).

 

2°) Historique de l'infrarouge :

 

 

C'est en l'an 1666 que Newton découvre l'existence d'une lumière invisible à nos yeux . (Le grand Newton qui est considéré universellement comme le plus puissant esprit créateur de l'humanité moderne, dont les conséquences furent un changement radical de société, passant d'une société "magique et traditionnelle" à une société capable de prendre son destin en main --bien que Newton fut opposé à la publication de ses écrits pendant de longues années!- et celui de toute chose sur la Terre, Einstein disait même de lui qu'il était un géant sur lequel il était monté sur les épaules afin de pouvoir écrire sa théorie de la Relativité, découverte aussi par le français Henri Poincaré).

 

Puis c'est un allemand naturalisé britannique Sir William Herschel qui fut un grand astronome, qui en 1800 va mettre en évidence, au moyen d'un thermomètre, dans le rayonnement solaire dispersé par un prisme, l'existence des infrarouges.

 

Par manque probablement d'instrumentation adéquate et par le fait que la découverte des infrarouges est révolutionnaire, tout cela reste lettre morte jusqu'à ce qu'en 1831 l'italien Leopoldo Nobili physicien et ancien soldat de la Grande Armée napoléonienne par conviction républicaine (un paradoxe!) mets au point le "thermoscope".  Il s'allie avec le chercheur Macedonio Melloni et publie une oeuvre importante dans l'histoire de l'infrarouge :

 

- La Thermochrose ou la Coloration calorifique.

 

En 1835 un autre grand nom de la science André-Marie Ampère (vous connaissez tous l'unité internationale utilisé pour le courant électrique "l'Ampère" auquel il a donné son nom) formule le principe de l'origine vibratoire commune de la lumière visible et invisible. La démonstration en est donnée en 1847 par Hippolyte Fizeau et Léon Foucault grâce à des expériences d'interférences qui déterminaient les longueurs d'ondes du rayonnement infrarouge.

 

A l'opposée des autres modes d'échanges d'énergie, tels que sont la conduction ou la convection, le rayonnement infrarouge ne nécessite pas l'existence d'un support matériel. Il se propage dans le vide.

 

3°) Transmission de l'infrarouge par les matériaux optiques

 

Beaucoup de matériaux d'optique transparents dans le visible le sont aussi dans l'infrarouge plus ou moins proche. En général les verres, flints (verre avec un haut indice de réfaction) ou crows ( le type de verre utilisé dans la fabrication des lentilles optiques avec un indice de réfraction faible) possèdent une zone de transparence limitée à 2,8 micro mètres cette limite est due essentiellement à la présence d'eau dans le verre.

 

Il y a aussi des verres frittés appelés Irtan (inventé par Eastman Kodak Co), ils sont transparents dans un domaine spectral de grande longueur d'onde.

 

Les verres à haut indice doivent subir un traitement pour éviter les pertes d'énergie par réflexion. On dépose une succession de couches diélectriques constituant un antireflet pour une zone spectrale plus ou moins large, suivant l'utilisation du matériau.

 

4°) Les systèmes optiques spécialisés pour l'infrarouge :

 

Comme dans le domaine du visible, les systèmes optiques utilisés dans l'infrarouge peuvent être réflectifs, réfractifs, ou être constitués d'une combinaison de miroirs et de lentilles. Les systèmes réflectifs possèdent un très grand rendement lumineux à cause de la réflectivité élevée des films métalliques déposés sur le support des miroirs; les aberrations peuvent être réduite en utilisant des miroirs paraboliques ou elliptiques; les aberrations chromatiques en infrarouge n'existe pas contrairement à la photo et à la vidéo classique  par exemple qui travaille dans le domaine du spectre visible de la lumière.

 

Cependant, ces systèmes fonctionnent suivent leur axe et, par conséquent, le détecteur du rayonnement obture la partie centrale du faisceau; le renvoi du faisceau au moyen d'un miroir auxiliaire ne modifie pas cet inconvénient.

 

Les systèmes réflectifs conduisent à des montages plus simples; ils présentent malheureusement des aberrations de sphéricité, qui doivent être corrigée par des assemblages de dioptres plus ou moins complexes comme dans les systèmes utilisés dans le visible.

 

Les matériaux choisis limitent la zone spectrale d'utilisation par suite de leur absorption propre; pour augmenter la transparence du système, on devra traiter chaque surface du dioptre pour supprimer la réflexion du rayonnement.

 

a) Les filtres :

 

On est très souvent conduit à filtrer le rayonnement infrarouge, c'est-à-dire à ne laisser tomber sur le détecteur qu'un rayonnement occupant un domaine spectral limité.

 

5°) Les détecteurs quantiques :

 

Peu savent qu'avec le domaine des infrarouges nous sommes en plein univers quantique... et avec ce mot toutes les réalités exotiques et hautement étranges, mais aussi tous les fantasmes qui sont associés à ce mot de "quantique"...

 

Les détecteurs quantiques reposent sur les effets photoémissif, photoconducteur ou photovoltaïque.

 

Un exemple pour ne pas alourdir ce petit dossier :

 

L'effet photoémissif : un photo frappant une plaque métallique provoque l'émission d'un électron (c'est si je ne me trompe pas l'un des principes de la machine de l'IFRES qui comporte une plaque métallique frappée par un laser (un laser émet une lumière amplifiée par stimulation) et la lumière de plusieurs projecteurs donc un effet photoémissif dans lequel se montre des entités) qui est accéléré par un champ électrique. Le nombre d'électrons émis est proportionnel à l'éclairement. La cellule photoélectrique, dont la cathode est constituée par de l'argent oxydé recouvert d'une couche mince de césium est sensible jusqu'à 1 micro mètre avec un maximum de sensibilité vers 0,8 micro mètres.

 

6°) Les applications concrètes dans la vie quotidienne des infrarouges :

 

Dans la plupart des applications de l'infrarouge, on cherche à produire de l'énergie calorifique, soit à mesurer ou à détecter un rayonnement. En effet, tous les corps rayonnent de l'énergie selon une loi qui dépend de leur température.

 

L'application la plus connue est le chauffage domestique à infrarouge utilisant le gaz ou l'électricité pour porter à des températures élevée un matériau qui rayonne fortement.

 

Dans l'industrie ont sèche la peinture des carrosseries de voiture dans des tunnels à rayonnement infrarouge qui est préféré à l'air chaud toujours susceptible de véhiculer des poussières, le rayonnement infrarouge de ces tunnels est exempt de poussière.

 

Il existe maintenant des lasers à infrarouges permettant de souder ou de découper des matériaux réfractaires aux autres outils conventionnels. Les lasers infrarouges concentrent très fortement l'énergie et de pouvoir opérer sous vide avec des substances très pures.

 

Je ne vais pas donner la liste de toutes les applications cela serait fastidieux à lire mais sachez que l'infrarouge est entré au coeur même de notre civilisation technologique et son utilisation est très importante, voir fondamentale désormais.

 

Les possibilités civiles et militaires de l'infrarouge n'en sont qu'au début de leurs possibilités, ont envisage aussi des télécommunications par laser à infrarouge pour les satellites en orbites géo stationnaires.

 

7°) LES CAMERAS POUR L'INFRAROUGE

 

 

Les cameras pour l'infrarouge ont un but qui paraissait encore sensationnel il y a vingt ans :

 

voir dans l'obscurité grâce aux radiations infrarouges, que les corps à température ordinaire ne manquent pas d'émettre d'après la loi de Planck, mais que l'oeil ne peut voir.

 

 

On dit que la détection est passive; en effet, il n'est pas besoin d'éclairer l'objet pour le voir, comme le Soleil éclaire la terre, nous permettant ainsi de distinguer les radiations diffusées ou réfléchies sélectivement par les objets. L'intérêt militaire qui fut le premier pour l'utilisation des camera pour l'infrarouge (puis de la sécurité! et bien plus tard du "paranormal") est ainsi évident : elles permettent d'observer l'ennemi en pleine nuit sans lui envoyer de radiations faciles à détecter et qui trahissent l'observateur.

 

Il s'agissait alors de science fiction et c'est à la suite de longs efforts que ce but est atteint de nos jours. Ces caméras sont suffisamment répandues pour que ceux qui n'ont pas vécu ce lent cheminement ne montrent souvent plus aucun étonnement à voir des images de télévision thermique avec une résolution temporelle et spatiale à peine inférieure à celle de la télévision dans le visible.

 

Les ancêtres récents des cameras infrarouges que l'ont trouve sur le marché actuellement étaient les fameux tubes "vidicons pyroélectriques" qui avaient été conçu des 1963, et présenté en France, en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis. Les applications étant identiques à celles des cameras à balayage mécaniques. Nos modernes cameras sont elles "plates" sans aucun tube à vide, l'évolution est ici déterminante pour que tout un chacun accède aux infrarouges.

 

Conclusion

 

L'avenir de l'orbologie est dans l'étude et la mise en place d'appareillages utilisant le rayonnement électromagnétique et notamment le rayonnement infrarouge. La photographie numérique et argentique montrent ses limites dans ce domaine, et si elle permets de figer des anomalies, elle ne permettra pas d'aller plus loin, et tout ce qui est mesure de grandeur, quantification, etc, reste impossible à faire et reste du domaine de l'opinion ce qui n'a rien à voir avec la recherche ou la science. Toutes les considérations d'ordre spirituelles ou ésotériques comme ont peu le lire dans certains ouvrages sont à rejeter avec force si ont veut vraiment faire quelque chose de constructif et de positif dans ce domaine. Bien souvent rédigé par des personnes dont le domaine de compétence n'est pas dans l'étude des lois de la Nature autrement dit la physique ces livres restent respectables pour ce qu'ils sont mais n'apportent rien pour la vraie recherche des phénomènes qui nous intéresse.

 

Alors avec l'aide de quelques membres du R.D.O. et des amis extérieurs, je propose de mettre en chantier une machine expérimentale étendue sur une surface d'au moins 12 mètres carrés (je cherche un local pour cela actuellement), dont le but sera pour parler poétiquement car je ne sais comment l'exprimer "ouvrir une brèche" afin de voir les orbes comme jamais auparavant et qui éliminera d'emblée toute le reste.

 

Cette machine sera composée de réflecteurs montés sur pivots, au nombre d'environ 140 réflecteurs, de plusieurs camera IR, de projecteurs IR, le but sera de créer un environnement semblable à un tunnel  où le rayonnement électromagnétique infrarouge sera réfléchi, réfracté, diffracté, diffusé, etc. selon un cheminement particulier. Avec d'autres appareillages sophistiqués.

 

Avec cette machine nous avancerons d'un pas de géant et nous laisserons loin derrière toutes spéculations pour présenter des éléments indiscutables et tous prouvés par l'expérimentation à grande échelle dans cette machine.

 

Nous ne trouverons peut être rien au bout de ces travaux, mais peut être aussi découvrirons nous quelque chose, comme l'a dit Joël Mesnard à force d'expérimenter toujours plus loin, ont fini par trouver quelque chose.

 

Alors malgré les hauts et les bas des forums du Web, cela est le lot de tous les forums, RDO existe aussi en dehors, et là, nous allons participer à une aventure scientifique inédite, audacieuse, visionnaire, cela ne sera pas l'oeuvre d'un seul mais d'une équipe qui est bien réelle. Nous avons pour beaucoup des savoir faire techniques, et pour certains aussi scientifiques, alors ont va les mettre au service de la cause de la vérité.

 

Si nous faisons fausse route nous aurons eu le courage d'essayer, si nous trouvons quelque chose alors nous aurons ouvert une "brèche" que chacun pourra constater et voir. Il me faudra bien un ou deux ans pour mettre ce projet à terme, mais il sera mener à terme. C'est ici du fondamental.


Quand vous aurez lu ce dossier, l'équipe en même temps se constitue pour créer cette machine complexe mais simple à la fois, mais dont les perspectives seront importantes si ce n'est décisive pour le futur de l'orbologie.

 

La première étape sera un local dédié pour recevoir la machine, la deuxième étape sera la construction de la machine, et enfin le meilleur : l'expérimentation.

 

Source documentaire technique : Universalis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

FORUM

Découvrez le nouveau forum du RDO et rejoignez nous !

Le premier forum du R.D.O. inauguré en 2007

Hommage au Président du RDO Pacifique

PHOTOS OVNIS 

Orbs le dossier par un spécialiste des OVNI

Partenaires

LE SITE TOP SECRET

Website counter