QUE SONT LES ORBES

Réponse aux questions que vous vous posez

DR
DR

 

QUE SONT LES ORBES ?

 

 

 

 

 

A cette question que nombre d’entre vous se posent légitimement nous pouvons répondre qu’il s’agit d’un phénomène pluriel.

 

Les orbes se présentent dans les photographies sous la forme de cercles, de sphéroïdes divers sur les photographies, de formes issues de l’optique géométrique, et sur les vidéos sous forme de sphères.

 

Or ces formes : cercles, sphères, sont parmi les formes les plus répandues dans l’univers, et vous en avez beaucoup d’exemple autour de vous dans la vie quotidienne.

 

Alors définir un phénomène précis pour un orbe, réduire l’orbe à une catégorie bien définie est une erreur. Car derrière ces formes se cachent en réalité plusieurs phénomènes qui n’ont pas toujours de liens entre eux.

 

Parmi les orbes vous trouvez :

 

1°) Des anomalies qui appartiennent à l’optique géométrique et à la physique optique. Parmi elles : flares, disques d’Airy, caustiques, franges d’interférences diverses, etc. La cause principale de ces anomalies sont des corpuscules divers et notamment la poussière ambiante qui apparait en défocalisation de l’APN ou en impactage du flash à courte distance de l’objectif.  Beaucoup de gens prennent à tort ces anomalies optiques pour des phénomènes inexpliqués.

 

2°) Des phénomènes qui peuvent s’apparenter à des manifestations paranormales : esprits désincarnés, énergie résiduelle, apparition lumineuse sous forme globulaire, etc. De nombreux témoins nous ont rapporté dans des contextes de deuil avoir des orbes alors qu’auparavant ils n’en avaient pas sur leurs photographies. D’autres témoins nous ont expliqués pratiquer des TCI suite au départ d’un proche de l’autre côté du voile et obtenir conjointement des orbes en vidéo et en photo. De même, des orbes dans ces contextes de disparus, semblent « marquer » des cadres photos où est représenté un défunt, des objets ayant appartenus à la personne décédée. Dans un autre registre différents groupes d’étude du paranormal au sens « classique du terme » nous ont contactés pour nous dire qu’ils avaient des orbes au cours de leurs enquêtes en des lieux chargés de phénomènes paranormaux. Dans ce cas il y a des photos troublantes et d’autres qui ne montrent que de la poussière. Nous les aidons à faire le « tri » au moyen d’expertises techniques des photographies. Donc c’est ici l’hypothèse paranormale qui commence à être bien documenté dans le dossier des orbes.

 

3°) Des boules de lumières, des sphères, des cercles étranges qui eux s’apparentent au phénomène OVNI, MOC ou des PANs,. Sphères blanches ou sombres accompagnant des avions de ligne, matérialisation de boules de lumière dans un jardin, un bois, une maison, lié au passage d’un OVNI ou faisant parti de cet OVNI. Il existe à ce propos des centaines de photos surprises montrant ce type de phénoménologie lié aux OVNI. Aux Etats-Unis l’équipe de la revue chasseurs d’ovni a réalisé une étude sur ces sphères qui sont également bien documenté. Le RDO a lancé depuis 4 ans un programme de surveillance permanente du ciel au moyen de cameras infrarouge et d’appareils photos, ces observations ont permis de filmer et de photographier ces sphères à proximité des avions, ou tout simplement traversant le ciel. Ce qui confirme sérieusement cette piste ufologique pour ce phénomène précis.

 

Les pistes paranormales et ufologiques sont parmi les plus sérieuses dans le domaine de l’orbologie

 

Nous les travaillons assidument depuis plusieurs années.

 

Il existe aussi d’autres phénomènes nommés connexes qui peuvent se montrer en photographie : des BVIs, des CNIs, des SPIs et encore d’autres éléments curieux et insolites, mais cela dépasse le cadre strict de la question « que sont les orbes ? » vous trouverez dans ce site des réponses quand à ces autres phénomènes.

 

Quelques questions :

 

Question : Il y a-t-il des orbes partout ?

 

Réponse : Oui et non. Il est possible de photographier des orbes en pratiquement n’importe quel lieu et y compris élément : sous l’eau et dans le feu.

 

Cependant cela dépend de différents facteurs qui sont étudiés car leurs constantes n’est pas établie devant la complexité des manifestations et leurs diversités.

 

Vous avez des personnes qui prendront des orbes un peu partout, d’autres en des endroits plus spécifiques : pièce d’une maison, jardin, cave, etc.

 

D’autres auront des orbes pendant une durée donnée puis seront en « panne d’orbes » soit provisoirement, soit définitivement. Nous ignorons quels processus entre en jeu dans ces pannes. Des recherches sont effectuées dans le domaine parapsychologique à ce propos, afin de mettre en évidence un lien entre un état d’esprit de l’individu et le phénomène qui pourrait expliquer la raréfaction ou la profusion d’orbes. Mais il est nécessaire d’avancer avec prudence et de vérifier les faits rigoureusement.

 

Q. Il y a-t-il plus d’orbes dans les cimetières qu’ailleurs ?

 

R. Cette idée a été répandue depuis les Etats-Unis à la fin des années 1980 et années 1990. A l’époque les sociétés d’investigations paranormales dotés des premiers numériques prenaient des orbes avec facilité dans les cimetières qu’ils enquêtaient de nuit. L’association « orbes + cimetières » s’est fait toute seule et à franchi l’atlantique. Mais depuis, nous savons que les cimetières pas plus que d’autres lieux sont propices aux orbes. Il y a même des cimetières où il n’y a pratiquement pas d’orbes ! C’est une idée battue en brèche depuis. Il peut avoir plus d’orbes chez vous qu’au dessus d’une chapelle funéraire !

Q. Les orbes sont-ils dangereux?

R. Si c'était le cas cela se saurait vu le nombre d'orbes répartis partout et de manière universelle. Les animaux par exemple ne craignent pas les orbes et s'ils peuvent les voir comme les chats, les chiens, ou d'autres animaux de compagnie, la présence des orbes ne les dérange pas plus que cela. Si c'était nocif les animaux réagiraient bien autrement.

Certes, il y a de rares cas où une présence fut nocive, mais il ne s'agissait pas d'orbes au sens d'anomalies photographiques, mais de phénomènes très différents dans leur nature et liés à des contextes de pratiques de sorcellerie ou de fortes hantises. Ces cas ce compte sur les doigts de la main.

Q. Pourquoi il y a-t-il des orbes en couleur?

R. Bonne question, les orbo-sceptiques avaient pensé au départ que c'était une conséquence du traitement anti-reflet des lentilles d'APN. Mais il n'en est rien, compte-tenu du fait qu'une seule photo peut montrer au moins 5 couleurs différentes dans les orbes : rouge, bleu, vert, orange, jaune, par exemple. Le traitement anti reflet n'a rien à voir avec de telles anomalies. Un scientifique travaille sur cette question actuellement, question qui n'est pas aisément explicable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DR
DR

Question : Ces couleurs peuvent-elles correspondre à une influence, à un effet de l'orbe vis-à-vis d'une personne, d'un animal?


Réponse : Nous ne le pensons pas, il existe sur des sites anglo-saxons des tables de correspondance entre la couleur de l'orbe et un effet affirmé positif ou négatif. Ceci ne tient absolument pas debout et concerne le domaine du subjectif, voir de l'invention pure et simple.  Comme je vous l'ai dit, les animaux s'accomode très bien des orbes, quelles que soient leur couleur. En fait, ces attributions d'effets aux couleurs comme par exemple : les orbes rouges sont néfastes, sont due à une influence nons pas de l'orbe coloré, mais du contexte socio-culturel. En Europe le rouge est associé souvent au mal, par association d'idée avec la notion théologique d'un enfer. En Chine en revanche le rouge est une couleur noble symbole d'harmonie, qui représente le bonheur et la chance.

 

Pour un Chinois un orbe rouge ne sera pas néfaste mais au contraire porteur de bonheur et de chance.


Ces correspondances que l'on trouve ci et là sur le net n'ont en réalité aucun sens et ne traduisent que le désir de fantastique et de crainte de leur auteur. Comme le dit un proverbe "le papier ne refuse pas l'encre et la réalité est tout autre".

 

On peut écrire tout ce que l'on veut à ce propos mais la réalité elle demeure en-dehors de ces dire.

 

Q. Est-il vrai que seul un Appareil Photo Numérique de type compact peut prendre des orbes?

 

R. Absolument faux, n'importe quel APN peut prendre des orbes : les compacts, les boitiers compacts experts, les bridges, les hybrides, les boitiers reflex numérique. Concernant l'argentique, autant les anciens reflex 24x36 que les Polaroïds en passant par les formats six-vingt peuvent prendre des orbes.

 

Tout boitier photographique qu'il soit argentique ou numérique est capable de prendre un orbe. Cela ne vient pas de l'appareil photo mais d'une cause extérieure.

 

Certes on aura plus de facilité avec des numériques, car on est pas limité en nombre de prise de vues, de plus le capteur CCD qui remplace la pellicule d'antan est très sensible au rayonnement électromagnétique du spectre et notamment dans les infra rouges et les ultra violets.

 

Il y aura donc plus de facilité à prendre ce type de phénomènes qu'avec un argentique.

 

Mais avec un argentique c'est tout à fait possible, il suffit de prendre une pellicule noir et blanc d'une sensibilité élevée.

 

 

LES ORBES: LE PHENOMENE DU XXIe siècle

 

 

 


Si le XXe siècle est dominé par un nouveau mystère qui s’intensifie après guerre celui des OVNIs, le XXIe siècle est témoin d’un nouveau phénomène qui devient mondial : les orbs (ou orbes en Français). Les orbes sont des merveilles qui défient nos capacités de description et qui stimulent notre volonté de comprendre. Chacune de ces photos d’orbes fait nous les explorateurs d’une terra incognita dont l’horizon lointain est à la mesure de l’ignorance des hommes face à l’inconnu. L’homme à toujours rêvé de voyager dans l’espace, de découvrir d’autres mondes, le phénomène des orbes nous mène au seuil d’une nouvelle frontière de l’inexpliqué. L’expansion de ces phénomènes semble illimité en chaque recoins de notre planète. Le R.D.O. (Réseau des Orbes) vous propose une passerelle entre témoins, enquêteurs, ingénieurs et chercheurs, il s’agit d’un centre de recherche pluridisciplinaires ouvert à tous, et au service de tous, dont le seul but est de vous offrir la rigueur d’une démarche entièrement orientée vers l’approche de la réalité où des réalités que recouvre le phénomène des orbes dans ses différentes manifestations. Le Réseau accueille également des étudiants en physique et optique qui souhaitent travailler leur thèse universitaire sur les anomalies photographiques.

Orbe émergeant d'un autre - photo  Jack DR
Orbe émergeant d'un autre - photo Jack DR

Le Réseau National des Orbes est né suite à l'observation dans la nuit du 3 au 4 août 2007 entre 22h00 et 22h40 à Rennes-les-Bains (Aude -France) d'orbes par un groupe d'amis qui effectuait un voyage d'étude sur Rennes-le-Château. En prenant des photographies au-dessus de la Sals et en ville, il apparut nombre d'orbes et de phénomènes lumineux divers.

 

La photographie ci-dessus est toute simple mais rappelle bien des souvenirs à l'équipe, depuis que de chemin parcouru.

 

Nous avons donc créé le Réseau National des Orbes la même année connu sous le nom de Réseau des Orbes, avec comme vitrine sur le Web, un grand forum de discussion doté d'une véritable encyclopédie en image de l'ensemble des phénomènes qui se regroupe sous le vocable générique "d'orbes".

 

L'objectif est de créer sur l'ensemble des départements français un réseau d'observateur et d'enquêteurs.

 

 

 

 

 

 

FORUM

Découvrez le nouveau forum du RDO et rejoignez nous !

Le premier forum du R.D.O. inauguré en 2007

Hommage au Président du RDO Pacifique

PHOTOS OVNIS 

Orbs le dossier par un spécialiste des OVNI

Partenaires

LE SITE TOP SECRET

Website counter